Mardi, avril 12, 2016
L'eau est plutôt bien surveillée en France autant sur sa qualité que sur sa capacité de renouvellement. Mais, attention, l'eau du robinet n'est pas l'eau brute. L'eau brute n'a subi aucun processus de potabilisation. Ces réseaux de surveillance éditent de nombreuses données, bancarisées et analysées par AQUI' Brie.

AQUI' Brie récupère de nombreuses données sur la qualité de la nappe et sur son niveau ainsi que sur les eaux superficielles (débit et qualité).

Aujourd'hui, dans la base de données d'AQUI' Brie, sont bancarisées 2,6 millions d'analyses : 1,8 pour les eaux superficielles et 765 000 pour les eaux souterraines, certaines datant de 1900.

Pour chaque année hydrologique (d'octobre à septembre), AQUI' Brie exploite ces données pour réaliser le Tableau de Bord de la nappe. Il s'agit d'un outil de travail qui offre une culture commune et une vision globale de l'état de la nappe à tous les acteurs concernés afin de mettre en oeuvre des actions de protection efficace.

Les données pluviométriques

L'accès aux suivis de pluviométrie et d'évapotranspiration est un préalable à la compréhension du fonctionnement du ruissellement, du drainage agricole, des cours d'eau et au final de la recharge de la nappe du Champigny.

Or les cumuls de pluie peuvent être très différents d'un point à l'autre du territoire. Depuis 2003, AQUI'Brie récupère auprès de Météo France les données de 5 stations sur le territoire.

Elle récupère aussi les suivis du Conseil départemental de Seine et marne (2 stations), d'Eau de Paris (1 station), du SAN Sénart (1 station), de la FREDON Ile de France (1 station), de Véolia (2 stations), d'IRSTEA (1 station), du conseil départemental du Val de Marne  (3 stations), de la coopérative Limagrain (1 station) et du SYAGE (2 stations).

Les données sur les cours d'eau

AQUI' Brie récupère les suivis ponctuels (3 fois par an par exemple) et continus (hebdomadaire en un même point) de multiples acteurs : Conseil départemental du Val de marne (19 stations), la Lyonnaise des Eaux (3 stations sur l'Yerres) et bientôt ceux du SYAGE (sur l'Yerres et le Réveillon).

AQUI' Brie suit elle-même en continu (hebdomadaire) l'Ancoeur tant pour son débit que pour sa qualité.

Les données piézométriques

Les données piézométriques sont principalement issues du réseau Quantichamp. Ce méta-réseau suit le niveau de la nappe à l'aide d'une quarantaine de piézomètres, appartenant à 4 réseaux différents : le ministère de l'environnement, le conseil départemental de seine et marne, Eau de Paris et la Lyonnaise des eaux.

Les données sur la qualité des eaux souterraines

Les données sont principalement issues du réseau Qualichamp. Ce méta-réseau suit la qualité de la nappe à 38 captages (en service en 2012) et est géré par le Conseil départemental de Seine et Marne et l'Agence de l'eau Seine Normandie. Il y a aussi les données des contrôles internes des producteurs d'eau, le contrôle sanitaire des Agences Régionales de Santé et les suivis des ICPE jusqu'en 2008.

AQUI' Brie a développé ses propres applications informatiques afin de stocker, centraliser et exploiter toutes ces données.