Mardi, mars 29, 2016
Le périmètre de compétence d'AQUI' Brie est parcouru par 310 kilomètres de voies ferrées et 24 gares. La problématique de l'entretien de ces espaces (voies, abords et gares) est la sécurité, en particulier sur les voies de circulation qui sont désherbées par un train désherbeur. Les gares du périmètre sont, quant à elles, toutes entretenues sans produit phytosanitaire.

La maîtrise de la végétation dans les emprises ferroviaires, voies et abords, est indispensable pour des impératifs de sécurité ferroviaire, de sécurité du personnel, de sécurité incendie et d’exploitation. SNCF Réseau est chargé de l’entretien et de l’exploitation de ce réseau. Pour ce faire, des méthodes chimiques sont utilisées, notamment pour le traitement des voies et des pistes.

 

Comme le montre la carte ci-dessous les lignes entretenues passent pour certaines à proximité ou sur des zones de vulnérabilité élevée à très élevée de la nappe des calcaires de Champigny.

 

 

 

 

 

 

L'entretien de la végétation est réalisé par trois entités

L’entretien de la végétation est réalisé par trois entités opérationnelles de SNCF Réseau : Infra Pôle PARIS-EST, PARIS SUD-EST et LGV PARIS-SUD-EST.

Le désherbage chimique se fait à l’aide de trains désherbeurs (national et régional) mais également de matériels motorisés plus légers (camions et chenillettes) pour l’entretien de zones particulières. Les équipes disposent également de moyens d’entretien alternatif mécaniques, notamment pour l’entretien des abords des voies et pistes.

Les trains désherbeurs ont été modernisés avec l’équipement de systèmes pour réduire l’impact du désherbage chimique (dosage proportionnel, géolocalisation, etc).  Ces opérations s’appuient sur un système d’information géographique (nommé SIGMA). Les GPS équipant les engins sont couplés à SIGMA : cela permet de sécuriser l’épandage de produits phytosanitaires (le GPS peut stopper l’épandage à l’approche d’une zone de restriction inscrite dans SIGMA).

En 2016, les traitements de désherbage concernaient 332 km de voies et pistes sur le périmètre de compétence d'AQUI' Brie. La SNCF s'engage avec AQUI' Brie dans une recherche de moindre impact des traitements, notamment par une transparence des pratiques.

 

Diagnostic des pratiques d’entretien en gares

La maitrise de la végétation dans les gares, sous la responsabilité de la Direction déléguée des Gares Transilien de SNCF, est une pratique potentiellement impactante du fait de la nature des traitements sur des surfaces imperméabilisées ou drainées et par leur localisation à proximité de zones vulnérables. L’action de diagnostic partagé entre AQUI’ Brie et la SNCF vise à identifier les situations à risques et envisager les alternatives au désherbage chimique.
 
En 2016, toutes les gares du périmètre de compétence d'AQUI' Brie sont désormais entretenues sans produit phytosanitaire.

Dans le cadre d’un appel à projet ECOPHYTO, AQUI’ Brie a accompagné la SNCF dans la valorisation conjointe de l’atteinte du zéro phyto dans les gares et dans les collectivités. Cette action a débouché sur la mise en place de panneaux d’information dans les gares d’Ozoir-la-Ferrière (ligne E) et St Mammès (ligne R). Les panneaux « la nature s’invite en gare » ont été inaugurés le 06 novembre 2015.
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2017, une première gare sur le territoire d'AQUI' Brie a expérimenté la végétalisation. Sur le principe "il vaut mieux enherber que désherber", la SNCF a décidé d'enherber une partie des quais de la gare de Marles en Brie afin de ne plus avoir à utiliser des herbicides pour les déserber. Une première expérience qui devrait se diffuser à d'autres gares à l'automne.